Choisir entre expert-comptable et commissaire aux comptes !

Les entrepreneurs trouvent beaucoup de difficultés à faire la différence entre le commissaire aux comptes et l’expert-comptable, que ce soit au niveau de leurs compétences, leur utilité ou encore, les services qu’ils proposent.  Dans cet article, nous allons vous expliquer la différence entre ces deux prestataires et vous donner toutes les informations nécessaires pour que vous puissiez savoir quand appeler l’un ou l’autre, et lever la confusion.

Qu’est-ce qu’un expert-comptable ?

L’expert-comptable est un allié de taille pour les chefs d’entreprise. Aujourd’hui, en France, les experts-comptables aident plus de 2.5 millions d’entreprises. Ces derniers apportent des solutions sociales, fiscales, comptables, juridiques … Et bien plus encore.

Leurs solutions sont adaptées aux attentes et aux besoins des clients.

Ce professionnel est le bras droit du chef d’entreprise. Il est titulaire d’un diplôme obtenu après 8 ans d’études (3 ans de stage). Cette profession est réglementée par l’Ordre des experts comptables.  Quel est son rôle ? Quelles sont les différences entre comptable, expert comptable ? Découvrons !

Quel est le rôle d’un expert-comptable ?

L’expert-comptable a plusieurs rôles :

  • Comptabilité ;
  • Gestion ;
  • Obligations légales de l’entreprise ;
  • Informatisation de l’entreprise ;
  • Audit contractuel entreprise ;
  • Mission de tiers de confiance ;
  • L’évaluation d’un bien immeuble ;

Premièrement, côté comptabilité, l’expert-comptable assure l’organisation, l’ouverture, la tenue, la consolidation et la surveillance de la compatibilité de l’entreprise ainsi que l’élaboration des budgets …

Pour la gestion, il analyse la situation ainsi que le fonctionnement de l’entreprise sous différentes perspectives : juridiques, économiques, financières … Notamment en cas de difficultés.

le rôle d'un expert-comptableEn cas de cession, l’expert-comptable, assure l’évaluation de l’entreprise.

Il détermine également les obligations légales de l’entreprise  en établissant les bulletins des déclarations sociales et de paie, en proposant des conseils et des consultations juridiques et sociales. Précisons ici que l’expert ne peut exercer qu’à titre accessoire, notamment si les missions sont liées à ses tâches de comptabilité.

Un expert-comptable est également formé dans le domaine de l’informatique, c’est pourquoi il donne des conseils dans la mise en place de système informatique pour améliorer les fonctions de l’entreprise.

Si l’entreprise n’est pas obligée de recourir à un commissaire aux comptes (nous allons expliquer ce qu’est un commissaire aux comptes un peu plus loin dans le texte), et qu’elle a besoin d’un niveau de fiabilité et de garantie, l’expert-comptable peut intervenir.

La mission du tiers de confiance lui est également attribuée. Elle lui permet de recevoir des pièces justificatives des charges (déductions, réductions, crédits d’impôt) et les transmettre à l’administration fiscale. Par contre, il doit avoir une autorisation de la part de son client pour procéder à la transmission des déclarations annuelles d’impôts.

Enfin, un expert-comptable peut réaliser l’évaluation d’un bien immeuble qui fait partie du patrimoine de l’entreprise, si sa valeur dépasse les 30 000 €. 

Il reste une question importante : “quel expert-comptable en ligne choisir ?” Choisir un expert-comptable en ligne permet de gagner du temps et de l’argent car il est plus facile de comparer les tarifs. Mais pour tomber sur le bon expert, il faut tout d’abord déterminer ses missions : “est-ce que vous cherchez un expert pour vous accompagner durant vos premiers pas uniquement ? Voulez -vous le charger de la comptabilité de votre entreprise ? Avez-vous d’autres besoins spécifiques ? …”

Qu’est-ce qu’un commissaire aux comptes ?

Le commissaire aux comptes contrôle la comptabilité des entreprises (personnes morales), que ce soit de droit public ou de droit privé en vue de leur certification.

Il assure la vérification des comptes annuels qui doivent être sincères et réguliers et donne une image claire du résultat des situations financières, patrimoniales et des opérations de l’exercice écoulé.

Avant de pouvoir exercer en tant que commissaire aux comptes, il faut avant tout s’inscrire sur la liste du Haut conseil du commissariat aux comptes.

Le commissaire aux comptes joue le rôle d’auditeur légal, ses missions sont d’intérêt général car il certifie toutes les données de l’entreprise.

Quel est le rôle d’un commissaire aux comptes ?

La principale mission d’un commissaire aux comptes est de certifier les comptes annuels de l’entreprise cliente en réalisant un audit légal (bien entendu, selon un procédé défini par la loi).

rôle d'un commissaire aux comptesLa certification des comptes par un commissaire aux comptes consiste à valider la régularité, la sincérité, la véracité des données fournies par l’entreprise. Mais ce n’est pas sa seule mission.

Il peut également intervenir pour :

  • Fournir des attestations pour le tribunal ;
  • Donner son avis sur un document comptable ;
  • Emettre son avis sur une stratégie financière de l’entreprise ;
  • Avertir le Procureur de la République en cas de fraude.

Quand faut-il faire appel à un expert-comptable ou à un commissaire aux comptes ?

Pour faire simple, on fait appel  à un commissaire aux comptes si l’entreprise remplit toutes les conditions légales qui permettent de faire appel à ce dernier. Sinon, on fait appel à un expert-comptable qui est une décision qui revient au chef d’entreprise, par contre, le commissaire aux comptes est une obligation légale ! 

A lire aussi :

Comment choisir un cabinet comptable ?

Comment choisir le meilleur expert-comptable ?